Vente des tickets et ouverture du bar : 30 minutes avant la première séance.

#167 PleinOPENair

  • mer 22.08 > 20:00

    Extérieur rue   [Film + débat]

    Mercredis
    Anne Closset & Carmen Blanco Principal, 2009, BE, video, vo fr , 41'
    "Extérieur rue" est une chronique de la rue Vandeweyer à Schaerbeek, où le PleinOPENair sera ce soir (juste à côté de la place Lehon). Cette fiction documentaire a été écrite et réalisée il y a 10 ans par, pour et avec des habitants du quartier. Au départ, ils sont un petit groupe de voisins qui veulent créer une autre façon de vivre ensemble, plus humaine et plus collective, dans un quotidien dominé par le "chacun pour soi". Tourné au fil des saisons, le film fait le récit, avec humour et conviction, de ces tentatives qui ne sont pas gagnées d’avance. En suivant leurs démarches, leur confrontation à des situations particulières ou à certains de leurs voisins, "Extérieur rue" nous donne à voir des instantanés, des fragments d’expériences, des moments de vie ordinaire… Pour questionner les liens de proximité qui existent ou pas au sein du quartier et la diversité des perceptions qu’ont les habitants sur leur propre rue, les réalisatrices ont adopté une narration partant d’une réalité vécue vers une réalité imaginée. Au cœur du film : la frontière entre espace privé et espace public que ces habitants tentent d’investir autrement, face aux habitudes d’isolement, de peur et d’individualisme, aux barrières sociales et culturelles, ou encore à l’aménagement d’un espace public conçu davantage pour l’automobile que pour le piéton.
    + Place Lehon Plein
    Collectif, 2018, BE, video, vo fr , 30'
  • ven 24.08 > 19:00

    Mais aussi…   [Animation]

    Weekend #1
    Dans ce coin particulier de la commune, nous irons à la rencontre des voisins et de quelques-uns de leurs trésors : "Auderghem autrement" sort de ses tiroirs des images d’archives sur la construction du viaduc. La Maison du conte sortira ses cubes sonores afin de nous conter la ville et, enfin, le collectif E411 ouvrira un espace de réflexion sur le devenir du viaduc et sur les questions de la réhabilitation de ces ouvrages d’un temps révolu.
  • ven 24.08 > 20:00

    De Kift   [Concert]

    Weekend #1
    Un vieux rêve se réalise ! Le groupe De Kift, tout droit venu de la campagne du nord de la Hollande (ces moulins ! cette eau !), jouera son Top 30, pour nous, au PleinOPENair : toutes tes chansons préférées et tous leurs tubes, sélectionnés par les fans dans une œuvre qui s’étale déjà sur trois décennies. Ceux qui connaissent De Kift dansent certainement de joie et se réjouissent de s’éclater sur leur énergie sans égale. Et ceux qui ne les connaissent pas encore ont ici une excellente occasion de découvrir cette fanfare légendaire aux allures punk, qui plus est dans un cadre surréel, sous un viaduc en bordure du bois... Des cuivres, des percussions et quelques instruments inhabituels rythment leurs chansons nostalgiques, presque tristes, mais toujours magnifiques, poétiques, entraînantes et pleines d’humour. Leurs textes (en hollandais, mais parfois aussi en français !) sont ancrés dans la plus belle littérature des quatre coins du monde, qu’ils adaptent brillamment. Et puis, il faut venir admirer leurs disques, petits bijoux d’artisanat réalisés par toute la famille Kift : dessinés, pliés, emballés... en vente avant, pendant et après le concert !
  • ven 24.08 > 21:30

    Home   [Films]

    Weekend #1
    Ursula Meier, 2008, BE, vo fr st nl, 93'
    Isolés du monde, un couple vit au beau milieu d’une campagne désertique, avec ses deux filles et son fils. Ils sont heureux… On pourrait croire à un nouvel épisode de "La petite maison dans la prairie", si toutefois leur demeure n’était pas située au bord d’une autoroute, une situation qui n’est pas sans évoquer la maison isolée au bord du viaduc Herrmann-Debroux où le PleinOPENair s’installe ce week-end. Sauf qu’ici, l’autoroute qui borde la bicoque est abandonnée, et utilisée par la famille comme aire de barbecue ou de jeux pour les enfants. Il y règne un calme étrange. On pressent la tempête à venir… Celle-ci survient lorsque les travaux reprennent et que le bitume est envahi de camions et de voitures. Se succèdent alors, à l’instar des voitures, des situations absurdes où la quiétude fait place à la névrose. L’autoroute devient une barrière imposant un enfermement où les malaises enfouis font surface, une anxiété pesante s’installe. Allégorie dramatique et burlesque d’une société à la dérive où la consommation irraisonnée asphyxie le bien-être simple, "Home" est une fable qui recèle lectures et interprétations multiples... À vous de voir !
    + Les rats
    Emile Dumas, 2015, FR, video, vo fr , 10'
  • ven 24.08 > 23:30

    De Kift   [Concert]

    Weekend #1
    Un vieux rêve se réalise ! Le groupe De Kift, tout droit venu de la campagne du nord de la Hollande (ces moulins ! cette eau !), jouera son Top 30, pour nous, au PleinOPENair : toutes tes chansons préférées et tous leurs tubes, sélectionnés par les fans dans une œuvre qui s’étale déjà sur trois décennies. Ceux qui connaissent De Kift dansent certainement de joie et se réjouissent de s’éclater sur leur énergie sans égale. Et ceux qui ne les connaissent pas encore ont ici une excellente occasion de découvrir cette fanfare légendaire aux allures punk, qui plus est dans un cadre surréel, sous un viaduc en bordure du bois... Des cuivres, des percussions et quelques instruments inhabituels rythment leurs chansons nostalgiques, presque tristes, mais toujours magnifiques, poétiques, entraînantes et pleines d’humour. Leurs textes (en hollandais, mais parfois aussi en français !) sont ancrés dans la plus belle littérature des quatre coins du monde, qu’ils adaptent brillamment. Et puis, il faut venir admirer leurs disques, petits bijoux d’artisanat réalisés par toute la famille Kift : dessinés, pliés, emballés... en vente avant, pendant et après le concert !
  • sam 25.08 > 16:00

    Un vagabond dans la forêt, sa dernière maison et ses voisins   [Balade]

    Balades
    Promenade guidée (NL)
    Dans un endroit perdu entre le viaduc et la foret de Soignes, il existe une maison. Dora De Haeck, guide à Auderghem, prend cette maison comme point de départ pour une promenade historique à travers la forêt de Soignes. Elle nous invitera à tisser l’histoire de cette maison en lien avec le carrefour Léonard, le château de "La Solitude" et le château "des trois fontaines". Quelles étaient leurs fonctions et qu’est-ce que cet environnement a à voir avec la création du Rouge-Cloître ? Départ : 16h. Durée : 1h30. Nombre maximum : 15 participants/groupe.
  • sam 25.08 > 16:00

    Mais aussi…   [Animation]

    Weekend #1
    Dans ce coin particulier de la commune, nous irons à la rencontre des voisins et de quelques-uns de leurs trésors : "Auderghem autrement" sort de ses tiroirs des images d’archives sur la construction du viaduc. La Maison du conte sortira ses cubes sonores afin de nous conter la ville et, enfin, le collectif E411 ouvrira un espace de réflexion sur le devenir du viaduc et sur les questions de la réhabilitation de ces ouvrages d’un temps révolu.
  • sam 25.08 > 16:00

    Une forêt aux nombreuses fonctions urbaines   [Balade]

    Balades
    Balade nature (FR)
    Comment une forêt peut-elle cohabiter avec une ville de la taille de Bruxelles ? Voilà une question que Steve Carlos Braem, guide nature et véritable passionné de la forêt de Soignes, se posera avec nous. En partageant son goût pour la forêt, il nous aidera à comprendre les enjeux écologiques et sociaux d’aujourd’hui dans cet écosystème : la pression immobilière sur les lisières, l’extension des réseaux routiers et ferroviaires et la surfréquentation de certains sites. Venez le découvrir lors de ces promenades. Les enfants sont évidemment les bienvenus !
  • sam 25.08 > 20:00

    La Jungle   [Films]

    Weekend #1
    BE,
    Vous reprendrez bien une tranche de pastèque ? C’est que La Jungle, duo guitare-batterie montois aux sonorités noise, trance, groove, punk, kraut, tribal, math-rock,... est vraiment bien fraîche, généreuse, subtile mais aussi saignante. Sous le viaduc Hermann-Debroux, la bande son de La Jungle résonnera à merveille avec cette autoroute des Ardennes en surplomb, qui pénètre dans la forêt de Soignes. Certains auront peut-être le sentiment de revivre la transe de leur free rave party des nineties mais ici, les DJs ont été remplacés par une batterie imparable, implacable et pourtant toujours au diapason avec cette guitare aux boucles sonores entêtantes, acharnées et, au final, toujours si groovy. Pour épicer le tout, ces deux comparses s’amusent à assaisonner leur salade de fruits sonores en les pimentant avec un petit peu de synthé ou un peu de voix. La musique s’arrête ? Et voilà que qu’ils nous la resservent en plus dense. Danse ? Dance !
  • sam 25.08 > 21:30

    Death Race 2000

    Weekend #1
    Paul Bartel, 1975, US, 35mm, vo ang st fr & nl, 79'
    Prenez un épisode des "Fous du volants" et "Rollerball", remplacez Satanas et Diabolo par Sylvester Stallone (dans l’un de ses premiers rôles) et David Carradine : vous obtenez cette perle de série B des années 1970. Comme la Rome Antique avait ses combats de gladiateurs, les Provinces-Unies d’Amérique ont la Grande Course Transcontinentale, une course automobile où l’on gagne des points en écrasant des piétons, avec des suppléments lorsqu’on percute femmes, enfants et personnes âgées. Dans cette société qui magnifie le chacun pour soi, la vitesse et la violence : "Si tu veux vaincre, tous les coups sont bons !" Le plus salaud d’entre tous, celui qui part vainqueur, c’est Frankenstein. Joué par un Carradine en forme, l’homme au visage défiguré fait trembler ses concurrents mais ceux-ci espèrent bien lui barrer la route. Mais c’est sans compter sur quelques résistants qui, luttant pour l’humanité et la liberté, tentent d’empêcher la course et de saboter sa retransmission à la télévision. Voilà le scénario aguichant de ce film culte produit par Roger Corman avec très peu de moyens et dans un univers cartoonesque jubilatoire pour tout beauf automobiliste qui sommeille en (presque) chacun de nous. À déguster en 35mm et sous un viaduc, s’il vous plaît.
    + Garde-toi
    Jean Boulanger, 1949, BE, 16mm, vo fr , 16'
    + Le métro en folie
    Gérald Frydman, 1972, BE, vo 9'
  • mer 29.08 > 14:00

    Heyvaert et les garages : une mondialisation par le bas   [Balade]

    Balades
    Heyvaert est appelé le "quartier des voitures", non pas qu’il accueille une autoroute, un viaduc ou tout autre axe de circulation intense. Mais bien parce que c’est le quartier à partir duquel plusieurs centaines de voitures rejoignent chaque jour le continent africain au départ de la Belgique, via le port d’Anvers. Souvent stigmatisé et présenté comme une enclave, du fait de son implantation entre les voies ferrées et le canal, le quartier Heyvaert présente pourtant une centralité physique et économique puissante, circuit d’une "mondialisation par le bas". L’occasion de questionner les transformations en cours et annoncées du quartier dont l’éventuel départ des garages. Une balade en compagnie de Martin Rosenfeld (ULB) auteur de "Car connection. La filière euro-africaine de véhicules d’occasion", d’IEB et du CRU.
  • mer 29.08 > 17:00

    Des vaches, des voitures et des cultures   [Balade]

    Balades
    Le quartier Heyvaert accueille en Région bruxelloise la plus grande part de la population originaire d’Afrique subsaharienne. Ses caractéristiques en font un terrain d’exception pour l’analyse de la coexistence sociale, économique et culturelle en Région bruxelloise. Ses valeurs d’usage sont multiples. Il joue un rôle essentiel d’accueil des migrants et des populations peu argentées tout en hébergeant, outre la plaque tournante internationale du commerce de véhicules d’occasion, d’autres poumons économiques tels le marché hebdomadaire des Abattoirs (100.000 visiteurs chaque semaine) et ses lignes d’abattage, ou encore ses grossistes en textile ou en alimentation. Une balade en compagnie de Forum Abattoir et Vital Marage.
  • mer 29.08 > 19:00

    Hôtel de la Fédération belge des exportateurs de véhicules (F.B.E.V.)   [Lieu]

    Mercredis
    Cet été nous vous invitons à l’hôtel ! Un hôtel un peu particulier, celui où se niche la Fédération belge des exportateurs des véhicules neufs et d’occasion. Situé en plein cœur du quartier Heyvaert il accueille, pour la plupart, des clients venus d’Afrique, qui y passent parfois plusieurs mois pour constituer leur lot de véhicules destinés à faire la traversée depuis le port d’Anvers jusqu’à Cotonou (Bénin). La Fédération s’est constituée en 1997 pour rassembler les forces en présence des garagistes du quartier, majoritairement d’origine libanaise. Ces derniers devaient et doivent toujours faire face aux incertitudes de leur éventuel déménagement et à une fragilisation de leur activité soumise à diverses pressions extérieures. Vous pourrez y profiter d’un repas libanais sous le soleil dans la cour de l’hôtel avant la projection et le débat.
  • mer 29.08 > 20:00

    Divine carcasse   [Film + débat]

    Mercredis
    Dominique Loreau, 1998, BE, 35mm, vo fr , 88'
    Au travers de ce docu-fiction, nous suivrons à la trace le destin des voitures d’occasion qui quittent l’Europe pour se rendre sur le continent africain. Ici, le périple d’une vieille Peugeot quittant par cargo la France pour arriver à Cotonou. Ses multiples vies se déploieront alors, passant de mains en mains et de panne en panne, d’une culture à l’autre, d’un usage utilitaire à une fonction d’inspiration religieuse. La réalisatrice, Dominique Loreau, a mis en scène des personnages qui jouent (presque) tous leur propre rôle : l’expat français coopérant qui cède la voiture à son cuisinier Joseph qui en fait un taxi clandestin avant que des garagistes tentent de lui redonner un second souffle. Et un forgeron sculpteur dont on ne vous dévoilera pas les desseins. La réalisatrice sera des nôtres pour partager avec nous les anecdotes de cet étonnant tournage.
  • ven 31.08 > 19:00

    Expo Heyvaert : résistances ordinaires d’un quartier populaire   [Expo]

    Weekend #2
    De nombreux quartiers populaires proches des centres villes subissent aujourd’hui des transformations conséquentes, sans que les habitants et usagers premiers de ces quartiers n’ y trouvent toujours leur compte. De ces quartiers émergent aussi des formes de résistances ordinaires, ce qui est le cas du quartier Heyvaert à Cureghem. Ce territoire joue depuis plusieurs décennies un rôle de terre d’accueil, tant en termes d’habitats que d’emplois, même si la vie n’y est pas toujours rose. Une expo réalisée par le CRU, Forum Abattoir, IEB et l’ULB, à partir de photos et témoignages d’habitants et de travailleurs du quartier.
  • ven 31.08 > 20:00

    Afro-Soukous   [Concert]

    Weekend #2
    Le groupe Afro-Soukous perpétue la tradition du soukous et de la rumba congolaise à haut niveau de transe et de bonne humeur. Lors de leurs longues nuits d’animation des bars de Matongé, d’Anderlecht et autres lieux interlopes bruxellois (dont le fameux Africa Moto de Tonton Roger), ils chauffent et brouillent les pistes, les costumes impeccables contrastant avec les murs suintants, faisant oublier aux danseurs et danseuses étourdis de rentrer chez eux. On ne sait plus alors si l’on est à Kinshasa ou à Bruxelles, tandis que batterie, basse, chants et bien sûr les guitares, reines de la rumba, nous rappellent les grands orchestres que furent le TPKO jazz ou Zaïko Langa Langa. Avec Zico Man aux commandes, Africa-Soukous enchaîne les morceaux congolais aux durées improbables, d’une maîtrise effarante, ne laissant sur le côté de la piste que les plus réfractaires au plaisir de la danse. Immanquable pour ceux/celles habitués à partager leurs nuits blanches avec eux, et aux chanceux(ses) qui vont les découvrir pour la première fois !
  • ven 31.08 > 21:30

    The Blues Brothers   [Film]

    Weekend #2
    John Landis, 1980, US, 35mm > video, vo ang st fr, 130'
    A sa sortie de prison de Chicago, Jack Blues est emmené par son frère, Elwood, pour rendre visite à la « pingouin », directrice stricte d’un orphelinat où ils ont grandi. Cet orphelinat est voué à être démoli par des promoteurs si les taxes de la ville ne sont pas payées en temps et en heure. Pour trouver les 5000 $ « honnêtement », les frangins ne voient d’autre solution que de reformer leur groupe, les « Blues Brothers », pour un super show, tandis que pas mal de monde souhaite tomber sur leur pomme : la police, un groupe de country, un parti nazi, une ancienne fiancée de Jack, l’armée... Tous ont un œuf à peler avec ces flegmatiques croque-morts si groovy. Il s’agit ici d’une comédie musicale bien déjantée avec, entre autres, James Brown en prêcheur, Aretha Franklin en tenancière de snack ou encore Ray Charles en marchand d’instruments d’occasion. Rythm’n’blues, situations cocasses, courses poursuites délirantes, dont une dans une galerie marchande, avec le score de plus de 100 voitures sinistrées dont une lâchée depuis un hélicoptère. Grandiose !
  • ven 31.08 > 23:30

    Afro-Soukous   [Concert]

    Weekend #2
    Le groupe Afro-Soukous perpétue la tradition du soukous et de la rumba congolaise à haut niveau de transe et de bonne humeur. Lors de leurs longues nuits d’animation des bars de Matongé, d’Anderlecht et autres lieux interlopes bruxellois (dont le fameux Africa Moto de Tonton Roger), ils chauffent et brouillent les pistes, les costumes impeccables contrastant avec les murs suintants, faisant oublier aux danseurs et danseuses étourdis de rentrer chez eux. On ne sait plus alors si l’on est à Kinshasa ou à Bruxelles, tandis que batterie, basse, chants et bien sûr les guitares, reines de la rumba, nous rappellent les grands orchestres que furent le TPKO jazz ou Zaïko Langa Langa. Avec Zico Man aux commandes, Africa-Soukous enchaîne les morceaux congolais aux durées improbables, d’une maîtrise effarante, ne laissant sur le côté de la piste que les plus réfractaires au plaisir de la danse. Immanquable pour ceux/celles habitués à partager leurs nuits blanches avec eux, et aux chanceux(ses) qui vont les découvrir pour la première fois !
  • sam 01.09 > 14:00

    Heyvaert et les garages : une mondialisation par le bas   [Balade]

    Balades
    Heyvaert est appelé le "quartier des voitures", non pas qu’il accueille une autoroute, un viaduc ou tout autre axe de circulation intense. Mais bien parce que c’est le quartier à partir duquel plusieurs centaines de voitures rejoignent chaque jour le continent africain au départ de la Belgique, via le port d’Anvers. Souvent stigmatisé et présenté comme une enclave, du fait de son implantation entre les voies ferrées et le canal, le quartier Heyvaert présente pourtant une centralité physique et économique puissante, circuit d’une "mondialisation par le bas". L’occasion de questionner les transformations en cours et annoncées du quartier dont l’éventuel départ des garages. Une balade en compagnie de Martin Rosenfeld (ULB) auteur de "Car connection. La filière euro-africaine de véhicules d’occasion", d’IEB et du CRU.
  • sam 01.09 > 14:00

    Expo Heyvaert : résistances ordinaires d’un quartier populaire   [Expo]

    Weekend #2
    De nombreux quartiers populaires proches des centres villes subissent aujourd’hui des transformations conséquentes, sans que les habitants et usagers premiers de ces quartiers n’ y trouvent toujours leur compte. De ces quartiers émergent aussi des formes de résistances ordinaires, ce qui est le cas du quartier Heyvaert à Cureghem. Ce territoire joue depuis plusieurs décennies un rôle de terre d’accueil, tant en termes d’habitats que d’emplois, même si la vie n’y est pas toujours rose. Une expo réalisée par le CRU, Forum Abattoir, IEB et l’ULB, à partir de photos et témoignages d’habitants et de travailleurs du quartier.
  • sam 01.09 > 16:00

    Atelier sérigraphie

    Weekend #2
    C’est devenu un habitué du PleinOPENair. Titom et ses dessins décapants nous rejoindra avec son atelier de sérigraphie sur T-shirt de 16 à 20h. Amenez vos vieux T-shirts pour y faire imprimer l’un de ceux-ci, un clin d’oeil sur la ville et une autre façon de porter la parole des habitants.
  • sam 01.09 > 16:00

    Atelier : exploration murale du quartier des garages   [Animation]

    Weekend #2
    En 2006, le collectif "Au Quai" s’installait au bord du canal à Molenbeek. Toujours présent aujourd’hui, il a initié en 2017 la LabGalerie, un laboratoire artistique à l’attention des familles du quartier Heyvaert. Une galerie itinérante urbaine, par et pour les habitants. Elle est déjà venue mettre sa patte sur la façade d’un des garagistes du quartier. Poursuivant dans la foulée, la LabGalerie vous propose cette fois-ci une intervention artistico-ludique pour petits et grands sur l’un des murs de la halle Libelco sur le thème du quartier des garages. Renseignements et inscriptions : pleinopenair@nova-cinema.org.
  • sam 01.09 > 17:00

    Des vaches, des voitures et des cultures   [Balade]

    Balades
    Le quartier Heyvaert accueille en Région bruxelloise la plus grande part de la population originaire d’Afrique subsaharienne. Ses caractéristiques en font un terrain d’exception pour l’analyse de la coexistence sociale, économique et culturelle en Région bruxelloise. Ses valeurs d’usage sont multiples. Il joue un rôle essentiel d’accueil des migrants et des populations peu argentées tout en hébergeant, outre la plaque tournante internationale du commerce de véhicules d’occasion, d’autres poumons économiques tels le marché hebdomadaire des Abattoirs (100.000 visiteurs chaque semaine) et ses lignes d’abattage, ou encore ses grossistes en textile ou en alimentation. Une balade en compagnie de Forum Abattoir et Vital Marage.
  • sam 01.09 > 17:00

    Des vaches, des voitures et des cultures

    Balades
    Le quartier Heyvaert accueille en Région bruxelloise la plus grande part de la population originaire d’Afrique subsaharienne. Ses caractéristiques en font un terrain d’exception pour l’analyse de la coexistence sociale, économique et culturelle en Région bruxelloise. Ses valeurs d’usage sont multiples. Il joue un rôle essentiel d’accueil des migrants et des populations peu argentées tout en hébergeant, outre la plaque tournante internationale du commerce de véhicules d’occasion, d’autres poumons économiques tels le marché hebdomadaire des Abattoirs (100.000 visiteurs chaque semaine) et ses lignes d’abattage, ou encore ses grossistes en textile ou en alimentation. Une balade en compagnie de Forum Abattoir et Vital Marage.
  • sam 01.09 > 20:00

    Baba Sissoko   [Concert]

    Weekend #2
    Né à Bamako au Mali, Baba Sissoko est le maître incontesté du Tama, nommé également "tambour parlant". Multi-instrumentiste au talent incontesté, il joue également le ngoni, le Kamal ngoni, la guitare, le balafon, la calebasse, l’Hang... et chante ! Baba aime intégrer les mélodies et les rythmes de la musique traditionnelle du Mali (Bambara, Peul, Mandingue et Songhaï) aux sonorités du jazz et du blues, créant un effet musical fantastique et original. Sa capacité à jouer un large éventail d’instruments, la particularité de sa voix chaude et douce et sa sensibilité extrême envers d’autres genres et d’autres expressions musicales, l’ont amené à collaborer avec de nombreux musiciens de renommée internationale tels que Habib Koite, Rokia Traore, Don Moye and Art Ensemble of Chicago, Chris Joris, Aka Moon, Philippe Catherine, Toumani Diabate, ou encore Toots Thielemans.
  • sam 01.09 > 21:30

    Cocorico Monsieur Poulet   [Films]

    Weekend #2
    Jean Rouch, 1977, NE, 16mm, 93'
    Dans sa 2 CV bringuebalante nommée "Patience", Lam, alias Mr Poulet, part dans la brousse chercher des poulets pour aller ensuite les revendre à la ville de Niamey. Tallou, son apprenti, et Damouré, un opportuniste, se joignent à lui pour ce voyage censé durer un jour. Les trois comparses espèrent faire des affaires juteuses. Mais les poulets sont introuvables. La traversée du fleuve Niger s’avère plus difficile et mouvementée que prévu. Les autorités surveillent le trio. Et une diablesse ne cesse de lui jeter des sorts. La voiture, quant à elle, s’avère être une épave. Elle accumule les incidents et d’innombrables bricolages n’y changent rien. Et il ne s’agit pas de fiction : pendant le tournage, la 2 CV de Lam n’avait ni freins, ni phares, ni papiers. Ses pannes continuelles ont sans cesse modifié le scénario prévu par le cinéaste-ethnographe Jean Rouch et ses trois amis acteurs d’un film, dépassant la fiction. Ainsi, ce qui devait être au départ un documentaire sur le commerce du poulet est devenu un savoureux périple improvisé humoristique et poétique, petit bijou du style Cinéma-vérité.
    + Kin
    Atelier Collectif - Zorobabel, 2011, BE, 35mm, vo fr , 11'
  • sam 01.09 > 21:30

    Kin

    Weekend #2
    Atelier Collectif - Zorobabel, 2011, BE, 35mm, vo fr , 11'
    Cette animation en stop-motion raconte le quotidien de Kinshasa, parmi lequel le destin d’une voiture d’occasion arrivée de Bruxelles. Voitures ou personnages, tout est construit de canettes ou de fils de fer,... car la débrouille est un art kinois.
    + Cocorico Monsieur Poulet
    Jean Rouch, 1977, NE, 16mm, 93'
squelettes/seances.html
lang: fr
id_rubrique:
prog: